lundi 27 février 2017

Le MoDem 77 favorable à l'alliance avec En Marche et Emmanuel Macron


  1. Les adhérents du Mouvement Démocrate de Seine-et-Marne ont approuvé à une large majorité le soutien de François Bayrou à Emmanuel Macron.
  2. Le soutien du MoDem 77 à cette alliance est basé sur le respect des conditions énoncées le 22 février 2017 par François Bayrou.
  3. Pour le MoDem 77, cette alliance devra se faire dans le respect de l’identité et des différences des deux entités.
  4. En Seine-et-Marne, cette alliance ponctuelle ne remet en cause en aucun cas le bon travail effectué depuis 2014 avec des élus d’autres groupes et partis.

1/ Le MoDem 77 soutient l’alliance avec En Marche proposée par François Bayrou


L’assemblée générale du Mouvement Démocrate de Seine-et-Marne s'est tenue le vendredi 24 février 2017 à Pontault-Combault. Elle a voté à 82 % en faveur de l’alliance entre le Mouvement Démocrate et En Marche, proposée par François Bayrou à Emmanuel Macron pour les prochaines échéances présidentielle et législatives.

2/ Cette alliance se base sur le respect des quatre conditions du 22 février 2017


Le soutien du MoDem 77 à cette alliance ne signifie pas que ses membres acceptent sans réserve l’intégralité des orientations et propositions d’En Marche. Ce soutien a été rendu possible par les quatre conditions qu’a imposées François Bayrou à Emmanuel Macron, à savoir :

  1. parvenir à “une véritable alternance, un vrai changement des pratiques et des orientations et non pas un recyclage des pratiques antérieures”,
  2. faire adopter “une loi de moralisation de la vie publique, en particulier de lutte contre les conflits d’intérêt”,
  3. résister à la pente universelle qui cherche à réduire sans cesse la rémunération du travail, indépendant ou salarié”, et
  4. parvenir à “un changement pour notre démocratie pour que le pluralisme qui est la véritable expression du pays soit enfin respecté au sein de notre vie publique, et au sein du Parlement”.

3/ Le respect de l’identité et des différences des deux entités


Cette alliance entre le Mouvement Démocrate et En Marche ne signifie en aucun cas un abandon de notre indépendance et de nos idées pour la France, l’Europe et la démocratie.

C’est pour cela que le Mouvement Démocrate de Seine-et-Marne se réserve le droit de proposer des candidats aux élections législatives partout dans le département, en accord avec ses instances nationales. Des discussions avec les représentants seine-et-marnais d’En Marche sont prévues pour parvenir à des accords.

Parallèlement à cela, le MoDem 77 sera particulièrement vigilant à ce que cette alliance avec En Marche ne se transforme pas en une solution de retrait pour les déçus de la primaire socialiste.

4/ Une alliance à l’échelon national


Le MoDem Seine-et-Marne tient enfin à marquer la différence entre, d’un côté,

  • les échéances nationales où le besoin d'une véritable alternative plus que d'une simple alternance a poussé François Bayrou à faire ce choix difficile, et, d’un autre côté,
  • la politique locale seine-et-marnaise où, depuis 2014, les accords passés avec LR et l’UDI ont permis d'obtenir des résultats positifs.

Suivant ces quatre points, le Mouvement Démocrate de Seine-et-Marne va maintenant travailler pour construire l’alternative tant attendue au niveau national.