mercredi 1 août 2018

CONSEIL RÉGIONAL | Newsletter #8

CARNETS DE TERRAIN
LES ÉLUS MODEM SUR LE TERRAIN EN SEINE-ET-MARNE

Les élus MoDem continuent de parcourir l’Île-de-France pour rencontrer les porteurs de projets et évaluer les dispositifs régionaux votés depuis le début du mandat.

Rencontre des élus MoDem avec le Maire de Bussy-St-Georges et des élus du Conseil municipal.
Après le Val-de-Marne et Paris, et une semaine seulement après l’Essonne, les élus MoDem au Conseil régional d’Île-de-France se sont rendus mardi 19 juin dans le Nord de la Seine-et-Marne afin d’évaluer les dispositifs régionaux et d’approfondir leur connaissance de ce territoire en pleine mutation.

Epamarne, au cœur des problématiques logement et emploi

Première étape, un aperçu des transformations urbaines et économiques en cours avec le Directeur du développe- ment d’EPAMARNE, l’un des deux aménageurs de Marnela-Vallée, co-géré par l’Etat et les collectivités locales. Ils ont ainsi pu examiner les projets en cours visant à répondre au besoin exponentiel de logements et d’emplois, tout en respectant des standards élevés de protection environnementale. Conformément à la nouvelle orientation régionale, EPAMARNE participe à la structuration d’une filière francilienne de la construc- tion en matériaux bio-sourcés. Les élus ont ainsi constaté les efforts de l’aménageur face aux difficultés qui persistent pour utiliser les immenses ressources forestières françaises.

Bussy-St-Georges, témoin de la diversité francilienne 

Direction ensuite l’esplanade des religions à Bussy-Saint-Georges pour une présentation de ce projet atypique qui vise à créer un lieu œcuménique, représentatif de la diversité de la ville, à l’image de la diversité de l’Île-de-France dans son ensemble. Les élus ont pu visiter la pagode bouddhique taïwanaise, la plus grande d’Europe.

Développer le télé-travail et renforcer l’attractivité de la grande couronne

Après un déjeuner avec les élus du territoire, les conseillers régionaux ont rencontré deux entrepreneures franciliennes de Bussy-Saint-Georges, ayant récemment bénéficié d’un soutien régional. La rencontre avec Cécile Delattre, créatrice d’“Au Cowork”, a permis aux élus, et notamment à Marie-Christine Dirringer (déléguée spéciale à la Smart Région) de faire un point sur la stratégie régionale visant 1000 tiers lieux en 2021. L’aménagement de ces nouveaux espaces permettra le développement du télétravail afin de réduire la congestion des routes et des transports en commun, et d’améliorer la qualité de vie au travail.

Encourager l’apprentissage en simplifiant les formalités

Le groupe a ensuite rendu visite à une entrepreneure ayant ouvert son propre salon de beauté indépendant qui recrute régulièrement des apprentis dans un secteur porteur d’opportunités. Les élus ont pu échanger sur les mesures de simplification entreprises par la Région. Ces derniers permettront d’atteindre les 100 000 apprentis avant la fin du mandat. Ils ont également pu échanger sur la portée de la réforme actuellement en cours d’examen au Parlement.

Lire le reste de la newsletter #8 sur le site de nos élus au Conseil régional